PERSONNAGE ACCROUPI – ZEMI

TAÏNO – République Dominicaine

1000 – 1500 AP. J.-C.

Hauteur : 17 cm – Longueur : 13,7 cm – Epaisseur : 9,5 cm

Roche magmatique ou métamorphique constituée de pyroxène et de mica blanc

Provenance

Ancienne collection Emeric Huguet depuis 1968

Collection Galerie Mermoz depuis 2009

 

Scultpure anthropomorphe représentant un personnage accroupi, aux traits de la divinité Zémi.

Le personnage est en position fœtale, les deux jambes pliées à hauteur de la poitrine en équilibre sur ses pieds posés à plat. Les doigts de pieds sont striés. Les fesses en arrière sont incurvées. Les bras encerclent les genoux. Les doigts des mains sont soulignés par de rainures ressemblant à des griffes. Les poignets sont marqués par deux profondes stries. Les épaules incurvées et concaves sont décorées par des rainures.

Le visage carré vient s’enfoncer dans les omoplates, la bouche large est grande ouverte avec la lèvre inférieure qui se confond avec un menton en galoche. Les yeux ronds sont creusés. Le nez est pointu.  Le front proéminent dessine avec les arcades sourcilières une arête triangulaire. Le haut du crâne décoré par un bandeau aux motifs géométriques gravés est dans le prolongement des oreilles qui délimitent la forme du visage.  L’épine dorsale saillante ressort du dos formant les côtes en perspective profondément gravés. La partie supérieure est recouverte de tatouages à connotation magique ressemblant au visage d’un animal.

Le dieu Zémi est la principale divinité au sein de la mythologie Taïno, aux pouvoirs bienfaiteurs variés. Intimement liés aux principes de création, tels la nutrition et la reproduction, ils étaient utilisés par les chamans lors de rites de fertilité ou de contrôle des éléments naturels (l’eau, le vent, la terre), mais aussi lors des naissances.