FEMME NUE ENCEINTE

NAYARIT – Mexique

100 AV. – 250 AP. J.-C.

  • Hauteur : 45,4 cm
  • Largeur : 26,6 cm
  • Epaisseur : 17 cm

Terre cuite creuse brune avec traces d’oxyde de manganèse.

 

Sculpture anthropomorphe représentant une femme nue enceinte agenouillée.

Le corps est massif. Les épaules larges et angulaires sont ornées de scarifications. Les bras filiformes sont pliés et les mains sont placées sur le ventre rond. Les seins, petits et ronds, sont en relief. Le visage est de forme allongée. La bouche est ouverte et les lèvres sont en relief. Le nez est long et large. Les yeux en forme d’amande sont légèrement creusés et les paupières sont ourlées. La chevelure représentée par des striures est ceinte par un double bandeau. La femme est parée de bracelets aux bras, d’un collier à trois rangées, de boucles d’oreilles et d’un anneau nasal.

Cette femme enceinte illustre un moment crucial, celui de l’accouchement. La sculpture dépeint une attitude prise sur le vif. La femme est accroupie et les mains sont posées sur le ventre pour annoncer sa prochaine délivrance. Cette étape importante dans la vie d’une femme était entourée de rituels chamaniques. Son ventre était frotté avec de la Konopa (fibre végétale), on versait de la Chicha (boisson à base de maïs) et des idoles l’entouraient pour rendre les esprits favorables. La femme qui accouchait était considérée l’égale du guerrier et lors de la naissance de l’enfant, la sage-femme poussait un cri de guerre.