GUERRIER-CHAMAN DEBOUT

Versant Atlantique - Costa Rica

900 - 1200 AP. J.-C.

  • Hauteur : 76,2 cm
  • Largeur : 45 cm
  • Epaisseur : 30 cm

Andésite basaltique gris à patine brune.

Sculpture représentant un guerrier-chaman debout portant un masque de bébé alligator.

De larges pieds stabilisent cette sculpture monumentale au corps trapu et musclé. Les rotules sont en relief. Le sexe est apparent et seule une ficelle fait office de pagne. Le torse bombé et les larges épaules arrondies confèrent à ce personnage une attitude à la fois imposante et protectrice. Les bras ballants sont dans le prolongement du corps, les paumes des mains ouvertes et tournées vers l’arrière. Le visage est partiellement recouvert d’un masque de bébé alligator au visage bienveillant. La bouche est souriante. Le museau en volute est retroussé et les yeux sont en forme de grains de café. Les oreilles rondes sont décollées et percées. Le dos, bien modelé, présente une forte cambrure. Le personnage est paré d’une coiffe en forme de pièce montée à trois niveaux et d’un collier composé d’une barre avec cinq pendants rappelant les tubes de jadéite trouvés dans cette partie du Costa Rica.

Ce guerrier-chaman, avec son masque d’alligator et ses ornements caractéristiques, est un bel exemple des sculptures monumentales que l’on retrouve sur le Versant Atlantique du Costa Rica durant les périodes V et VI, entre 700 et 1200 ap. J.-C. Sculptée en ronde-bosse, cette œuvre témoigne de la parfaite maîtrise technique de l’art lapidaire par les artistes de cette région. La fréquente représentation de ce type de guerriers masqués traduit l’importance accordée au pouvoir militaire à cette époque. Celui que nous vous présentons est particulièrement intéressant par son aspect à la fois magistral et protecteur.