MASQUE REPRESENTANT UN VISAGE DE DIGNITAIRE

CHONTAL – Influence Teotihuacan – GUERRERO – Mexique

350 – 100 AV. J.-C.

  • Hauteur : 25,7 cm
  • Largeur : 21,5 cm
  • Epaisseur : 9,3 cm

Serpentine verte tachetée.

Masque représentant le visage d’un dignitaire paré de boucles d’oreilles circulaires amovibles.

Le visage est carré et marqué par de forts maxillaires. La bouche ouverte laisse apparaître la gencive supérieure. Les lèvres sont charnues et bien dessinées. Le nez est droit avec les ailes en relief. L’arête nasale s’encastre sous l’arcade sourcilière fortement accusée. Le relief de l’arcade crée une zone d’ombre jusqu’à la naissance des pommettes qui contraste avec les yeux à peine creusés au traitement brut. Les pommettes sont légèrement saillantes. Les oreilles rectangulaires sont ornées de boucles d’oreilles rondes et creuses en leur centre. Le visage est encadré par une coiffe à double bandeau. Une ligne décorative est creusée sur le pourtour du bandeau, qui est orné en son centre d’un médaillon rectangulaire. Deux trous d’attache sont placés au-dessus des oreilles.

La culture Chontal, datant de 350 à 100 avant J.-C., est, avec la culture Mezcala, l’une des traditions artistiques les plus représentatives de l’Etat du Guerrero, dans le sud-ouest du Mexique. Ses sculptures de pierre représentent principalement des masques ou des figures humaines. Elle se distingue de sa voisine Mezcala par un style plus naturaliste visible dans le réalisme des traits du visage. La civilisation Chontal reste méconnue et mystérieuse, mais ses sculptures de pierre fascinent par leur sobriété et leur recherche d’essentialité.

Le masque que nous présentons ici est exceptionnel par le réalisme et la finesse de ses traits. Il dégage une incroyable expressivité qui prend racine dans la force du regard et la puissance qui en surgit. L’idéalisation du visage témoigne par ailleurs de l’influence Teotihuacan et fait de ce masque un exemple tout à fait particulier des sculptures Chontal.