COUPLE DE CHAMANS

SAN JUANITO JALISCO - Mexique

100 AV. J.-C. - 250 AP. J.-C.

Homme : Hauteur : 49,5 cm - Largeur : 27,5 cm - Epaisseur : 22,5 cm

Femme : Hauteur : 41 cm - Largeur : 26 cm - Epaisseur : 24 cm

Terre cuite brune à décor crème, brun et rouge-orangé. Traces d’oxyde de manganèse.

Provenance

Ancienne collection M. Alonso Cajigas depuis 1960

Collection Galerie Mermoz depuis 2017

Ce magnifique et remarquable couple assis témoigne du talent et de la sensibilité des sculpteurs Jalisco, installés sur la côte ouest du Mexique.

Leur tête, très allongée en raison d’une déformation rituelle crânienne, se caractérise par un front haut et large. Elle est coiffée d’un large bandeau. Deux fentes figurent les yeux aux paupières ourlées. Le nez aquilin est long et fin. La bouche, aux lèvres fines, semble entrouverte. De longues boucles décorent leurs oreilles.

Le cou est épais, la tête semble reposer directement sur le large buste quadrangulaire. Les épaules sont recouvertes de protubérances évoquant des scarifications, réalisées par pastillage.

La poitrine de la femme est dénudée, ses seins sont opulents et leurs tétons, saillants. Ses bras fins et courts sont levés, les paumes tendues vers l’avant comme en signe de prière. Les jambes courtes et potelées de la femme sont étendues sur le sol. Une jupe rouge-orangée décorée de chevrons les recouvre.

L’homme est entièrement nu, son sexe est apparent. Il tient dans la main droite appuyée sur le genou un long sceptre de cérémonie et un bol dans la gauche. Ces attributs permettent de l’identifier comme un chaman. Ses jambes écartées sont repliées.

Des peintures géométriques polychromes recouvrent le corps des deux personnages (brun, crème, rouge-orangé).

Ce couple est caractéristique de la production retrouvée au fond de chambres souterraines, où elles assuraient une fonction psychopompe, d’une des cultures dites « des tombes à puit » de l’Ouest du Mexique. Ce groupe culturel, connu sous le nom de « West Coast », inclut les cultures Colima et Nayarit. Chacune d’entre elles correspond à l’un des États actuels éponymes.

Ces figures en terre cuite incarnent un style local, celui de San Juanito (municipalité d’Antonio Escobedo, dans le bassin de Magdalena), issu de la culture Jalisco qui s’est développée entre 200 av. J.-C. et 300 apr. J.-C.

Ce style est notamment identifiable à ces boucles d’oreilles pendantes. Elles sont souvent portées par des figures représentant des hommes nus et des femmes à demi-vêtues (femme enceinte, couple…), comme la figure ci-dessous qui partagent les mêmes caractéristiques physiques ainsi que le port de ces boucles d’oreilles longues et pendantes.