Scène de combat

CHIMU - PEROU . 1100 - 1470 AP. J.C.

Hauteur   :  17,5 cm
Largeur    :  17    cm
Longueur:  14,5 cm
Terre cuite creuse brune à engobe noir.

Sculpture anthropomorphe représentant une scène de combat entre deux personnages masculins.  

Les corps des deux personnages sont traités de manière stylisée. Les corps s’entremêlent dans la lutte. Le personnage, en position de force, domine celui au sol. Sa main gauche repousse la tête de son adversaire, sa main droite immobilise son bras droit, son pied droit bloque au sol la jambe gauche de sa victime. Le personnage à terre, dans une position inconfortable, tente de se relever en cognant la joue du lutteur dominant.

Les têtes sont modelées et semblent porter des masques grotesques. Elles reposent sur un cou épais. Les yeux ronds sont creusés et ourlés. Le dominant présente un nez petit et court, tandis que le lutteur à terre présente un nez fendu. Les bouches sont ouvertes et laissent apparaitre les dents. Les joues sont hautes et saillantes. Le front des personnages est bombé. La tête est surmontée d’une coiffe composée de multiples crêtes sur trois niveaux. Les épaules sont tombantes.

Sur l’épaule gauche du personnage debout s’agrippe un petit singe, témoin de cette scène de combat. les yeux ronds de l’animal sont creusés et ourlés. Son nez est court. Sa bouche est ouverte. Son corps est fin. Sa longue queue retombe le long du dos du personnage.

Les bras des personnages sont fins. Les doigts des mains sont signifiés par de fines rainures. Les bustes sont larges et épais. Les personnages portent des pagnes. Les jambes sont fortes et fléchies. Les pieds sont signifiés par un décrochement. Sur le côté latéral se trouve une anse-étrier surmontée d’un goulot vertical à bordures élargies et circulaires. L’ensemble de la sculpture est à la fois pure et d’une grande modernité.

Il s’agit là d’un véritable chef-d’œuvre de la culture Chimu. Cette sculpture est tout à fait exceptionnelle et remarquable tant par sa qualité d’exécution que par le sujet qui est représenté. Cette scène de combat, atypique et rare, est pleine de dynamisme. Les personnages sont surprenants par leur intense expression et l’énergie qui s’en dégage, les rendant particulièrement vivants. La lutte s’apparente à une danse.

La culture Chimu se développe entre 850 et 1500 apr. J.-C. sur la côte Nord du Pérou, autour de la vallée de Moche. Elle est considérée comme une des sociétés les plus importantes et les plus complexes des Andes Centrales et représente l’aboutissement d’un processus d’évolution culturelle autonome