TÊTE DE MACORIS TAINO

REPRÉSENTANT UN ZEMI

1000-1500 AP. J.-C.

Hauteur : 20,2cm
Largeur : 10,4 cm
Epaisseur : 13,7 cm
Gabbro gris-noir

Ancienne collection Huguette Gea depuis 1968

Cette œuvre singulière est une magnifique démonstration des compétences sculpturales des indiens Taïno,
qui occupaient la plupart des terres des Grandes Antilles1à l’arrivée de Christophe Colomb en 1492.

Cette tête répond au nom de zemí, terme utilisé par ce peuple pour désigner une entité sacrée
incarnant une divinité ou l’esprit d’un ancêtre du clan. Elle appartient plus particulièrement au groupe des « têtes de Macoris »,
appelées ainsi car beaucoup d’entre elles ont été trouvées dans la province de San Pedro de Macorís.

On retrouve ici le visage émacié et hypnotique caractéristique des figures de zemís, doté d’une bouche immense et fortement creusée,
d’une lourde mâchoire inférieure projetée vers l’avant, de lèvres fines et décharnées, d’un nez osseux, de pommettes saillantes,
de grands yeux enfoncés et d’oreilles parées de boucles circulaires.